3 OBJECTIFS : Former & Accompagner « en LIVE » le directeur pour l’aider à

1. Lever ses freins ou réticences

  •  Identifier ses « routines », ses « peurs »
  •  Partager leurs causes et conséquences

2. Commencer à changer

  •  Tester d’autres manières de faire
  • Bénéficier d’un surplus d’énergie
  •  Bénéficier d’un effet miroir

3. Etre un manager heureux

  • Vivre et faire vivre ses Valeurs
  • Prendre et faire prendre des initiatives
  • Manager les savoir-être

    Par notre préparation et notre présence pendant ses décalages de pratique, nous apportons l’énergie et la sécurité nécessaire. L’accompagné en remportant des victoires sur lui-même renforce son énergie pour remporter d’autres défis.

CE QUE NOUS FERONS ENSEMBLE...

ANIMER DES REVUES DE MAGASIN EXIGEANTES ET MOTIVANTES

MENER DES ENTRETIENS DE MOTIVATION
(notamment avec les « démotivés »)

MENER UN ENTRETIEN DE RECADRAGE (si nécessaire)

REPOSER LES REGLES DE SAVOIR-ETRE EN MAGASIN

EXPERIMENTER LA POSTURE DE MANAGER-COACH

UN DIAGNOSTIC DES EXEMPLARITES (et des non exemplarités)

IDENTIFIER LES ROUTINES PERSONNELLES avec le MBTI®

(et les routines énergivores collectives et individuelles)

 

EXEMPLE D'UNE FORMATION - ACCOMPAGNEMENT All inclusive:

Sylvie démarre dans la fonction et dans un magasin qui n’est toujours pas rentable…

  • DIAGNOSTIC

    Particularités magasin prises en compte
    Un magasin à résultat négatif :
    - Problème de zone de chalandise encombrée le samedi
    - Panier moyen parmi les plus faibles
    - Un taux de transformation également faible (pas de « bonne agressivité commerciale » dans le contact client)
    - Un poids du rayon D qui pénalise la marge
    - Une région économiquement touchée. - Un seul concurrent sur la zone  de chalandise.

    Contexte humain appréhendé au 1er jour de la formation-accompagnement
    Un contexte humain tendu (3 cas sur une petite équipe) :
    - Une Déléguée du Personnel dont les heures de délégation sont mal assumées par le reste de l’équipe
    - Un responsable logistique « hors-jeu »
    - Une assistante en réelle souffrance psychologique
    - Une équipe de RR hétérogène :
    - Un RR rayon A qui prend sa place de manager
    - Un RR rayon B motivé et commerçant, avec un profil animateur terrain…
    - Une RR rayon C non motivée par le management
    - Une RR rayon D motivée par le commerce (mais qui a du mal à se positionner par rapport à une collaboratrice « experte »).
    Globalement une équipe qui manque d’une « bonne agressivité » commerciale dans la relation client.

    Sylvie au 1er jour de la formation-accompagnement:
    - Sylvie attribue son ascension dans l’enseigne à la chance d’avoir eu de « bons » directeurs de magasin. Elle ne mesure pas les qualités qui ont justifié cette ascension :
    - Un bon équilibre entre empathie et exigence
    - Une vraie capacité à prendre du recul
    - La capacité à comprendre et vite intégrer le sens des conseils qu’on lui donne
    - La volonté de les mettre en œuvre
     
    A l’inverse :
    - La pugnacité de Sylvie peut avoir besoin de soutien
    - Son manque d’assurance sur sa valeur, sans nuire à son autorité ou à sa transparence peut à la longue entamer une partie de son énergie

  • TRAVAIL RÉALISÉ

    sur des points opérationnels précis pour :
    - Faire évoluer sa manière de préparer et de vivre des moments qui reviennent régulièrement dans la vie du magasin
    - L’aider à affronter une situation difficile (souvent humaine) qui perdure, engluée dans des routines relationnelles. Cela suffit fréquemment pour renouer avec un épanouissement professionnel qui rejaillit sur le management.
    - L’aider à éventuellement « passer un cap » dans sa maturité professionnelle.
     
    Pour l’aider à mobiliser ses RR et leur permettre de s’investir d avantage dans des actions plus ambitieuses, nous avons fait évoluer sa manière de préparer certaines réunions du « comité de direction» :
    - préparer non des solutions mais un questionnement à animer au paperboard et permettant aux RR d’emprunter un « chemin de raisonnement » vers l’action.
     
    Pour l’aider à prendre conscience de son potentiel de mobilisation des équipes, nous avons préparé et filmé une intervention en réunion avec l’ensemble du personnel du magasin. La visualisation de cette intervention lui a permis de mesurer que l’absence de powerpoint lui permettait de s’adresser aux « hommes » et pas seulement aux « salariés » et que cela pouvait réellement avoir une influence positive sur la consolidation de son charisme.
     
    Pour aider Sylvie à faire grandir ses RR en management, nous avons formé les RR au management de la vente et assisté à des trainings de ventes animés par ces derniers auprès de leur CV. Sylvie assiste à ces trainings et cela permet
    Aux RR de se positionner en tant que manager…Et à Sylvie de mesurer le chemin à parcourir
    A l’équipe de progresser en juste « agressivité commerciale »
     
    Pour aider Sylvie à se considérer investie d’une confiance qui la positionne comme « seule maître à bord » je l’ai aidée à s’autoriser une part de créativité.
    Sur le compte d’exploitation nous avons simulé 3 hypothèses décalées (un magasin « light » (et les conséquences de cette hypothèse) / un magasin sans le rayon D / un magasin avec un plan de circulation inversée). Ce travail a permis à Sylvie
    De mesurer sa responsabilité de manière optimiste : il y a des solutions à la rentabilité du magasin
    De mesurer sa réelle part de liberté…même dans la cadre du concept de l’enseigne
    De mesurer les limites de sa responsabilité (le concept de l’enseigne) et de ne pas se responsabiliser au-delà de ce qu’elle peut et doit assumer.
     
    Pour aider Sylvie à être encore plus transparente, nous avons préparé une communication vis-à-vis de son N+1 sur les 3 « cas » managériaux dont elle cachait les conséquences négatives sur son propre niveau d’énergie.
    Cet entretien avec son manager a permis à Sylvie de retrouver la sérénité nécessaire au redressement du magasin.

  • RÉSULTATS

    Sylvie à la fin de la formation-accompagnement:
    - Sylvie a développé sa confiance en elle.
    - Elle est maintenant convaincue que la rentabilité du magasin est conditionnée par la mobilisation des équipes autour de la relation client.
    - Elle a pris véritablement conscience qu’elle a les capacités d’y parvenir grâce management de la vente.
    - Elle sait qu’elle a vocation a encore progresser comme elle l’a déjà fait dans le passé !
    - Aujourd’hui elle envisage même d’être en capacité de reprendre un grand magasin de l’enseigne.
     
    Demain
    Son DR devra soutenir Sylvie dans son entreprise de développer le management de la vente. C’est une clé du développement pour tous :
    Sylvie pour sa capacité à prendre une « posture de coach » pour aider ses RR à progresser en management
    Les RR pour prendre leur place de manager
    Les CV pour développer le plaisir du contact client concluant