Derniers Posts

26. mars, 2020

Be Posit!f

  • Continuer à faire confiance à vos équipes : soyez positif !

Dès qu’il s’agit de management, et lorsque les choses sont difficiles, le manager a vite tendance à vouloir reprendre les rênes et à faire lui-même ce que ses collaborateurs pourraient faire. Or, c’est justement lorsque les choses sont compliquées que le manager doit déléguer et montrer la confiance qu’il porte à son équipe. En faisant confiance aux équipes, il libère ses collaborateurs en leur permettant de mettre leurs compétences au service de l’entreprise. Mais attention, la confiance n’exclut pas un contrôle…subtil ! Déléguer sans contrôler revient à se décharger de ses responsabilités : malvenu en temps de crise !

  • Recherchez les opportunités que vous offre la situation de crise : soyez encore positif !

Plutôt que de « seulement » rechercher les réponses aux problèmes que vous rencontrez, réfléchissez à ce qui fait que, quoi qu'il arrive, vous pourriez tirer votre épingle du jeu. C’est le moment de se recentrer sur des fondamentaux (must be) et/ou d‘explorer des idées jamais mises en œuvre mais qui feront la différence (should be).

 

Assumez !

  • Assumer de ne pas maitriser le futur. Dites-le !

Le premier réflexe à avoir est de prendre vos collaborateurs au sérieux en reconnaissant devant eux que vous ne maitrisez plus tout à fait l'avenir. C'est peut-être contre intuitif mais ça crédibilise votre discours (les équipes ne sont pas dupes très longtemps) et suscite l'énergie pour se battre. Bien sûr il ne s'agit pas de les affoler, redites-leur donc que vous avez confiance dans leur capacité à faire face aux prochains enjeux et donner leur les clés pour réagir. À partir du moment où nous avons le sentiment de pouvoir agir sur les choses, l'incertitude peut devenir un puissant booster !

  • Donner du sens autour du COMMENT

En conséquence, pour donner du sens, la solution n'est plus d'utiliser un POURQUOI mais un COMMENT ! Cela revient à dire « je ne sais pas vraiment où cela va nous mener, mais je sais comment on va y aller », du coup, qu'importe ce qui peut nous arriver, nous saurons nous adapter.
C'est la logique de l'enquêteur qui sait qu'il réussira à utiliser ce qu'il va trouver pour faire avancer les choses même s'il ne sait pas où cela va le mener.

 

Boostez !

  • Donner de l’énergie à vos équipes… 

Dans les moments difficiles nous avons tous tendance à broyer du noir ce qui rend les choses plus difficiles qu’elles ne le sont déjà. Le manager joue un rôle prépondérant dans le moral de ses équipes, c’est par une attitude (déterminée, dynamique, souriante, …), un discours (volontaire, positif, rassurant, …) et une vision (constructive, ouvrant des perspectives, parlant de l’après, …) qu’il parviendra à communiquer à son équipe une « énergie positive » ou une envie de se battre.

  • Avancez par étape et capitalisez sur les réussites acquises !

Passez en mode action. Une fois les chantiers/ projets définis, il faut se recentrer sur les objectifs de court terme, se remettre au travail et capitaliser sur les petites victoires qui ne manqueront pas d’arriver.

Accompagnez !

  • Renforcez votre proximité…même à distance !

C’est pendant la tempête qu’il est important de voir le capitaine, son discours porte et rassure. Dans la difficulté, le manager est le leader, il se retrousse les manches… et va au charbon ! C’est en assumant sa place et son rôle qu’il obtiendra l’adhésion de son équipe, élément souvent indispensable pour sortir de la crise.

  • Privilégiez la relation

Le facteur humain est l’élément capital de toute entreprise. En management, la relation humaine prime sur les objectifs à atteindre, et c’est souvent grâce à l’implication des personnes que les objectifs sont atteints sans que les toutes conditions de réussite ne soient forcements présentes.

Jim Collins a mis en évidence, dans son livre « De la performance à l’excellence », que les entreprises les plus performantes du monde obtiennent des résultats exceptionnels en faisant passer l’humain et la relation avant l’activité et les résultats !

La situation de crise, qui augmente la sensibilité de chacun ne fait que renforcer ce principe.

  • Prenez soin de votre équipe, elle vous le rendra !

Lors d’un épisode de crise, il est nécessaire de « resserrer les rangs ». Il est primordial pour tout manager de montrer l’exemple en faisant son travail de manière exemplaire et en s’assurant discrètement que ce soit reconnu, même si cela est souvent perçu comme étant simplement « normal ».

Maintenez des temps d’échanges collectifs, pour discuter des sujets d’actualité et lorsque cela est possible des solutions envisagées (de toute façon, ces discussions auront lieu avec ou sans vous. Alors autant que vous puissiez les canaliser et éviter les dérives).

Pensez également lors des échanges individuels à vous centrer vraiment sur l’autre : recueillir les humeurs, répondre aux questions… avant de recentrer le débat sur l’avancement de l’activité !

18. mars, 2020
Nos conseils pour télétravailler Posit!f

Avec la crise sanitaire liée au Covid-19, nombreux sont ceux amenés à travailler de chez eux, certains pour la première fois. Parce que la situation risque de durer…

23. févr., 2019
Le travail : souffrance ou bien-être ? agitation ou bonheur ? source de tourments ou d’épanouissement ?

Connues sont les références à l’étymologie latine : tripalium (instrument de torture) ou à ses dérivés médiévaux. Ainsi « travailler un prisonnier » signifiait le soumettre à la question c’est-à-dire le torturer. Le travail désigne encore de nos jours, les souffrances de l’enfantement…

Se reporter à l’étymologie grecque permet de donner un éclairage utile à notre compréhension du travail aujourd’hui. En effet le « travail » dans la Grèce Antique recoupait différentes réalités

Ponos, ergon, praxis, scholé... voir l'article complet: https://www.linkedin.com/post/edit/comprendre-les-d%25C3%25A9bats-sur-le-travail-et-si-l%25C3%25A9tymologie-f-xavier-py

7. févr., 2019

Ikigai (生き甲斐) signifie “raison d’être”, “joie de vivre”. C’est à la fois quelque chose qui nous rend heureux en tant qu’individu et qui est digne, qui a de la valeur aux yeux de la société; ce qui nous donne envie de nous lever tous les matins et qui contribue à notre bonheur au quotidien.

11. juin, 2018

Je partage avec vous ma lecture de cet essai parfois ardu mais tellement visionnaire de Pierre GIORGINI, recteur de La Catho de Lille... Pour mieux comprendre les bouleversements du monde induit par la révolution technoscientifique en cours et ses impacts sur l'humain. Cela nous inspire chez Posit!f pour mieux accompagner les évolutions à venir et aider les équipes à s'y préparer.