PREAMBULE: EPANOUISSEMENT et VULNERABILITE

Par management nous entendons d’abord la responsabilité de se manager soi-même pour se permettre à soi et à ses collaborateurs de s’épanouir au cours de sa vie, donc dans son activité quotidienne.

Qu’est-ce que s’épanouir ?
En préambule nous affirmons que l’être humain à une propension naturelle à s’épanouir. Naturellement : comme une fleur « cherche » à s’épanouir.
Nous posons également sur la  notion de personnalité un éclairage fondateur : ainsi comme Carl Jung nous pensons que notre personnalité s’est construite pour protéger notre vulnérabilité.
Et que nous agissons à la fois pour Exister parmi les hommes mais également pour maintenir notre vulnérabilité à distance.
Ainsi s’épanouir, c’est prendre conscience de cela mais ni « gratuitement » ni superficiellement mais au contraire dans l’objectif d’intégrer des manières de penser et d’agir qui compléteront nos spontanéités.

Peut-on agir pour s’épanouir ?
Oui chacun de nous peut collaborer au processus naturel d’épanouissement que nous avons évoqué ci-dessus.
Comment ? En apprenant de la vie c’est-à-dire en étant capable de s’observer soi-même, « dans la posture du scientifique » qui décrit avant de comprendre et pour comprendre.
La méditation participe à construire en nous une présence renforcée à soi-même et aux autres. Pour notre épanouissement et pour l’épanouissement des autres.

Peut-on ne pas s’épanouir ?
Si l’on est Humaniste, on pense que « L’Homme est prioritaire ». S’il est « prioritaire », c’est bien dans la poursuite d’un « but supérieur » qui est justement cet Epanouissement naturel.
Alors ne pas s’épanouir c’est prendre le risque de contrer, souvent par inadvertance, ce processus de croissance. Comme une fleur qui ne s’épanouit plus fini par se flétrir…

DEVELOPPER SON « SAVOIR-ETRE MANAGER »

Que fait un manager ?
Le manager-positif® « objectivise », organise, motive, délègue, communique, anime, décide et arbitre.
Les formations managériales  POSITIF enseignent les méthodes pour FAIRE tout cela avec fluidité.

Pourquoi introduire la méditation dans vos séminaires managériaux ?
L’introduction d’exercices de méditation permet de transformer ces SAVOIR-FAIRE enseignés en véritables SAVOIR-ETRE.
Cela est nécessaire car le temps use le savoir-faire comme le vent érode les montagnes. Plus prosaïquement : avec le temps des routines s’installent  et des scénarii relationnels récurrents se mettent en place. Ces routines décollent le pouvoir mobilisateur que pouvaient avoir  certaines actions ou rituels managériaux.

Et si les équipes évoluent en périphérie, elles se figent en leurs noyaux, c’est-à-dire que se créent nécessairement avec les uns et les autres des ajustements interpersonnels qui visent plus à se protéger qu’à s’épanouir ou épanouir l’autre.
La méditation permet de prendre le recul qui facilite les prises de consciences.

Méditer pour développer le Savoir-faire managérial !
Le SAVOIR-ETRE MANAGERIAL c’est collaborer à son propre processus d’épanouissement dans l’objectif de faciliter le processus d’épanouissement de ses collaborateurs. C’est en effet l’expérience de son propre épanouissement qui développe le Charisme-positif qui permettra ce travail d’influence sans manipulation. La méditation permet  de prendre « la posture du scientifique » vis-à-vis de son propre mode relationnel. Grâce à la méditation, le manager pourra travailler sur sa manière d’être et de faire. Pour cela il sera guidé à travers un processus qui fait appel à la méditation afin d’apprendre, comme le scientifique à :

- Observer avec un recul total…comme si il n’était pas dans le laboratoire !

- Décrire l’état initial (manière spontanée d’être et de faire) selon un protocole validé

- Expérimenter tout en observant et mesurant au cours même de l’expérience

- Tirer les enseignements pour établir le protocole de sa prochaine expérience

ATELIERS « MEDITATION & MANAGEMENT »

Premier Atelier : « découvrir un état intérieur modifié. Puis parler de cet endroit.»

Cette séquence pédagogique démarre par (1) la description d’un échange professionnel prégnant : les stagiaires utilisent notre méthode pour le décrire « scientifiquement ». Ils sont incités à se mettre dans leur « énergie spontanée » dans ce genre de situation.
Ils bénéficient ensuite d’une méditation guidée  qui vise à les installer dans leur corps afin de les détacher ainsi de leurs pensées récurrentes.
Cette méditation se fait allongée en suivant des consignes de relaxation (2). A l’issu de cette étape, le stagiaire sera conduit à parler de cet échange professionnel marquant, mais cette fois depuis cet état intérieur modifié atteint en fin de relaxation ( 3).
Ce mode opératoire peut-être répété en fonction des objectifs pédagogiques visés. Il est aussi intéressant de visiter les différentes fonctions du manager-positif et travailler sur des situations d’échanges managériaux catégorisées : en vue d’une délégation, d’une prise de décision, d’un arbitrage…

Au cours de cette première étape le manager s’ouvre intérieurement à une autre manière de voir les choses. En s’enrichissant de cette manière il participe à son processus d’épanouissement et pourra, s’il continue ce travail, aussi faciliter le processus d’épanouissement de ses collaborateurs.

Deuxième Atelier : « découvrir sa capacité à digérer le stress collectif ».
Pitch : méditations à partir de photos d’enfant des participants. Découverte de son Enfant intérieur et de son Adulte protecteur. Les participants sont invités à parler d’eux et de leurs équipes à partir de leur Adulte protecteur.

Troisième Atelier : « découvrir sa difficulté à digérer le « bon ». Apprendre à s’en nourrir et à partager.
Pitch : les stagiaires sont invités à dresser la liste des valeurs et qualités qu’ils se prêtent…Pendant les méditations, ils sont invités à exprimer à un autre et à eux-mêmes ces valeurs et qualités. Ils sont guidés pour les accueillir et les intégrer.

Quatrième Atelier : « Enlever son masque pour se libérer de l’autopression ».
Pitch : méditations en face à face. La méditation invite les stagiaires à s’ouvrir à l’intention bienveillante dissimulée dans le regard neutre de son partenaire.

Cinquième Atelier : « Réfléchir avec son instinct pour trouver la bonne solution ».
Pitch : après une ou deux relations guidés, les stagiaires sont invités à poser une problématique en termes d’obstacles et de ressources ou en terme d’entités individuelles ou collectives. Ces séances sont suivies d’une représentation systémique qui va traiter la situation en termes de relations entre les composantes de la problématique.

 

Notre consultant « méditation & management » : Nicolas PLUVINAGE anime des séminaires management depuis plus de 15 ans. Il a commencé par fréquenter un centre Bouddhiste et y a découvert les fondements humanistes et universels de la méditation.
Il s’est ensuite éloigné de ce centre pour redécouvrir la « prière silencieuse Chrétienne ». Une pratique quotidienne de la méditation, l’a amené à introduire des séquences de méditation dans ses séminaires de développement personnel. Aujourd’hui, pour les entreprises qui en voient les avantages, il intercale des séances de méditation dans les séminaires de management qu’il anime ou co-anime avec un autre consultant POSIT!F.